Mes premières impressions au sujet de l'iPad, donc.

Première question qui me taraudait l'esprit : oui, on peut bien taper à dix doigts sur un iPad en mode paysage. Ce qui permet une frappe rapide, la correction automatique se chargeant de corriger à la volée les erreurs de frappe qui se glissent parfois. En fait, je suis justement en train de taper ce texte sur mon iPad, dans Evernote.

Passons à la navigation sur le net. L'impression ressentie est assez bizarre. C'est un mix de la navigation sur desktop et de la navigation sur iPhone. On interagit comme sur un iPhone mais la page affichée est beaucoup plus aisée à lire, vu la taille de l'écran. Est-ce que ça révolutionne mon utilisation d'Internet ? Non. Est-ce que ça révolutionne l'utilisation d'Internet pour mes parents ? Oui. L'interface souris 2 boutons + molette/pointeur/hyperliens leur avait toujours posé problème par le passé. En revanche, ils ont compris très vite comment utiliser l'iPad, puisque sa manipulation est très instinctive, et ne nécessite pas d'interface exotique (la souris).

Point positif, la batterie dure vraiment longtemps. On est très au dessus de l'autonomie habituelle d'un iPhone, par exemple.

Point négatif, les reflets sont effectivement assez gênants quand on utilise la bête à l'extérieur. Et encore, j'imagine que ce sera bien pire quand le beau temps sera de retour cet été. Personnellement, ça ne me dérange pas outre mesure, puisque je compte essentiellement utiliser l'objet chez moi et au bureau, mais les nomades technophiles auront probablement intérêt à chercher du côté des protections d'écran anti-reflets.

Pour ce qui concerne les applications, celles spécifiquement développées pour iPad sont encore peu nombreuses. Pas évident donc de trouver la perle rare quand on a besoin de quelque chose de précis, d'autant plus que les prix des applis ont gonflé par rapport à leurs équivalents pour iPhone. Et toutes les applis n'ont pas de versions light gratuite pour permettre de les tester, loin s'en faut.

L'iPad est également, mais oui mais oui, une plateforme de jeu. Que ce soit d'arcade, de réflexion, de tir, de stratégie, non seulement les jeux pour iPhone trouvent un second souffle en profitant de la taille d'écran accrue, mais les jeux en HD sont parfois magnifiques et se rapprochent grandement de ce qu'on trouve sur ordinateur desktop. L'offre est encore réduite, mais pour l'instant Mirror's Edge et Command and Conquer Red Alert m'ont vraiment plu (notons la possibilité de jouer à deux sur écran partagé, dans Mirror's Edge, chacun jouant de part et d'autre de l'écran posé à plat).

Et qu'en est il de la lecture d'ebooks ? Hé bien, l'application iBooks proposée par Apple (et uniquement disponible sur le store US pour l'instant) est certes très jolie et très agréable à lire, mais je regrette qu'elle ne puisse pas lire les documents PDF. Je cherche encore l'appli idéale pour ça. Soulignons tout de même que la taille de l'écran est juste comme il faut pour pouvoir lire une pleine page de BD proprement scannée.

Conclusion, l'iPad est une machine très agréable à utiliser, qui reprend la philosophie apportée par l'iPhone en s'affranchissant des contraintes liées à la faible taille d'écran de ce dernier. Je découvre jour après jour de nouveaux usages pour mon iPad (contrôle à distance, télévision d'appoint, réveil simulateur d'aube,...) qui a pris aujourd'hui une place au moins aussi importante que mon desktop dans mon utilisation quotidienne.