Bromepage

dimanche, 16 septembre 2007

P'tits mickeys

Je viens à l'instant de voir sur LCP une émission intitulée "Un Monde de bulles". Cette émission consacrée à la bande dessinée et à ceux qui la créent, en tant qu'exception qui confirme la règle, m'a fait réaliser une chose : on ne parle pas de la bande dessinée.

Ce que je veux dire par là, c'est qu'on voit à longueur de temps défiler défiler sur le PAF les tronches d'acteurs, metteurs-en-scène, musiciens, chanteurs, humoristes, comédiens... parfois des danseurs... mais rarement des auteurs ou des dessinateurs de BD. En fait, nombreux sont les auteurs de séries que j'ai lues dont je ne connais même pas le visage.

En fait, pas de mystère, on ne parle sur le petit écran que des choses qui peuvent passer sur le petit écran. Or, la peinture, la sculpture et la bande dessinée sont peu télégéniques : ça ne bouge pas assez pour passionner le téléspectateur qui, lui, veut du bruit, des éclats de rire et des explosions. Pas de bol.

Merci donc à LCP de corriger le tir. J'avoue que voir enfin des interviews de créateurs de bande dessinée (autres que les dinosaures Goscinny et Uderzo tirés d'archives en noir et blanc), c'est plutôt rafraîchissant.

jeudi, 30 août 2007

Sehnsucht (au bifidus avec des morceaux de fruits)

J'ai regagné mon chez moi il y a quelques jours, après deux semaines passés à cat-sitter deux petits monstres. Je savoure du même coup la joie de retrouver enfin une connexion internet digne de ce nom et le bouquet de chaînes TV qui l'accompagne.

Forcément, comme je me suis retrouvé bouclé quinze jours seul dans un appartement, j'en ai profité pour regarder Old Boy, ça m'a paru de circonstances. Et puis ça faisait un moment que je voulais le voir.

Dans ma lancée, j'ai persévéré dans l'asiatique en m'envoyant Fulltime Killer (qui me rassure un peu sur les capacités réalisationnelles de Johnny To, après avoir vu Breaking News qui était une merde infâme) et Sympathy for Mr Vengeance (que je ne recommanderais pas particulièrement, car un peu long et pas exceptionnel).

J'ai aussi fini de regarder la saison 3 de Nip/Tuck, ainsi que la première d'Arrested Development, histoire de pouvoir continuer sur des bases saines. Quoique avec le recul, je me dis que j'aurais bien mieux fait de regarder la saison 3 de Farscape (après deux ans, il serait temps), pour pouvoir enchaîner aussitôt sur la quatrième, et pouvoir enfin voir The Peacekeeper Wars, dont je ne sais toujours pas si ça conclue correctement la série ou pas (Sehnsucht donc, là aussi).

vendredi, 25 mai 2007

Chronique d'une session de messagerie instantanée ordinaire

Citations extraites d'une conversation tenue par messagerie instantanée sur iChat hier. Les noms des intervenants ont été remplacés par des pseudos pour protéger les innocents (ouais... innocent... c'est bien le terme).

Warning : Sachant que la discussion concerne le final de la saison 3 de Lost, veuillez noter qu'elle est donc bourrée de spoilers. Mais si vous vous en fichez ou que vous l'avez déjà vue, vous pouvez lire la suite.

C'est bon, pas de regret ? On y va.

Brome : je viens de faire un image par image sur la coupure de presse dans les mains de Jacky

Mulot : ouai j'ai juste fait pause mais j'ai pas calé

Brome : pas moyen de savoir qui est le machabée

Mulot : c'était pas l'article du milieu je crois

Mulot : celui en haut à gauche non ?

Brome : "man found in downtown.."

Mulot : Dooowwnntoooowwnnn

Mulot : pardon

Mulot : cétait son reup surement

Brome : ??

Mulot : ben c'était qui ce "man" ?

Brome : un des survivants du 815

Brome : ou Ben

Mulot : Oula

Brome : ou Des

Brome : un des mecs de l'île, quoi

Mulot : je comprend rien là, c'était bien un flashback non ?

Brome : hein ???

Brome : t'as bu quoi ??

Brome : il rencontre Kate !

Mulot : Wahou, j'ai du louper un truc là

Brome : il voit Kate, il la connaissait pas avant l'île

Brome : et il portait pas la barbe et n'était pas toxico avant l'île

Brome : mais bon sang !

Brome : il dit "faut qu'on retourne sur l'île, on devrait pas être en vie, Kate"

Mulot : Gné ?

Mulot : *relance son DDE"

Brome : si ça c'est un flashback, je me coupe les couilles

Mulot : c'est bien le moment où il se retrouve sur le pont, au tout début hein qu'on parle ?

Brome : non, la fin du 23

Brome : quand il parle avec Kate

Mulot : du 23 ?

Brome : hum

Brome : t'as pas regardé le 23 ?

Mulot : je dis ça mais t'alleur en le cherchant sur mon dur j'étais persuadé que c'était le 23, alors j'ai dit, ben merde il est ou ? ^^

Brome : attend, je voudrais être sur d'un truc là

Mulot : c'est pas le 23 mec

Brome : t'as bien regardé les deux épisodes, le 22 et le 23 ?

Mulot : les deux épisodes ?

Mulot : Gné ?

Brome : LOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOL !!!!!!!!!!!!

Brome : va te pendre mulot

Mulot : Et merde, je savais pas moi qu'ils en sortaitn deux de suite

Brome : ça fait une heure qu'on parle du season finale, et t'en as vu que la moitié